Portrait

Lieu d’accueil d’expositions temporaires, le Centre National d’Art et d’Expositions de la République Fédérale d’Allemagne propose un programme varié d’envergure internationale. L’art, l’histoire culturelle, la science et la technique sont nos thèmes de prédilection. Les 5 600 m2 du Centre permettent d’accueillir simultanément jusqu’à cinq expositions de taille différente. Chaque année, huit grandes expositions en moyenne sont programmées. Depuis son inauguration en 1992, plus de 200 expositions ont été présentées, et plus de 16 millions de visiteurs venus du monde entier sont venus au Centre National d’Art et d’Expositions.

Accès

Train | métro
Depuis la gare centrale de Bonn, prendre le métro lignes 16, 63, 66 direction Bad Godesberg/Königswinter. Descendre à la station Heussallee/Museumsmeile (à cinq stations).

Voiture
Plan

Où se garer
Sur la Joseph-Beuys-Allee, juste derrière le Centre National d’Art et d’Expositions, se trouve un parking de plus de 500 places. Possibilité de stationner pour les bus aussi.

Places de parking pour handicapés dans la desserte commune du Centre National d’Art et d’Exposition et du Musée d’art (Kunstmuseum) de Bonn, sur la Friedrich-Ebert-Allee, à côté de la tête de taxis. Autres places de parking pour handicapés dans la Emil-Nolde-Strasse, à l’arrière du musée.

GRANDES EXPOSITIONS 2019/2020

Martin Kippenberger vor einer Wandarbeit von Günther Förg, Galerie Max Hetzler, Köln 1985 © Foto: Estate Günther Förg, Suisse / VG Bild-Kunst, Bonn 2019 © Estate of Martin Kippenberger, Galerie Gisela Capitain, Cologne

MARTIN KIPPENBERGER
S’IL VOUS PLAÎT MERCI
Une rétrospective

1er  novembre 2019 – 16 février 2020

Martin Kippenberger a été l’un des artistes allemands les plus importants, qui a marqué de son empreinte les années 1980 et 1990, et son talent s’est illustré dans de multiples styles et médias. De son vivant, son travail créatif l’avait déjà conduit à occuper une position éminente sur la scène artistique contemporaine. Son influence se ressent encore au plan international puisqu’il a également enseigné et qu’il a été un modèle pour les générations d’artistes suivantes. Le dilettantisme insouciant qui émane de ses gestes artistiques n’est qu’une apparence, qui s’inscrit dans une stratégie tout à fait réfléchie.
La pluralité des formes utilisées, le jeu évident, non conventionnel, avec les formes et les contenus, pleins d’humour et souvent aussi d’auto-ironie, ou la mise en question du sens ou de la notion d’œuvre, le placent également dans la tradition dadaïste. Son travail repose sur une connaissance fine de l’histoire de l’art et une observation aiguë de la vie quotidienne. L’exposition présente des peintures, des dessins, des affiches, des multiples, des sculptures et des installations en volume.

Karl Josef Stieler, Beethoven mit dem Manuskript der Missa solemnis, , Ausschnitt, 1820, Beethoven-Haus Bonn © Beethoven-Haus Bonn

BEETHOVEN
Univers. Citoyen. Musique.

17 décembre 2019 – 26 avril 2020

Pour le 250 e  anniversaire du grand compositeur et visionnaire Ludwig van Beethoven (1770–1827), la Bundeskunsthalle présente, en coopération avec la Maison de Beethoven de Bonn, cette exposition centrale de l’année 2020.
Portée par un parti pris interdisciplinaire, elle retrace les principales étapes de la vie de Beethoven et montre leurs liens avec son œuvre musicale. Ce fil narratif principal est approfondi par différentes thématiques choisies, par exemple « Beethoven souffrant », « Réseaux » et « Stratégies commerciales », dont chacune est associée à des œuvres musicales clés. Parmi les objets présentés, on note des pièces originales uniques et des portraits iconiques qui restituent la personnalité du compositeur tout en interrogeant l’image qu’en a généralement le public. Des instruments d’époque et des stations d’écoute permettent aux visiteurs de s’immerger dans des univers sonores saisissants. Ils découvriront ainsi non seulement le travail du compositeur, mais aussi le contexte historique et culturel de sa vie et de sa réception.

Gefördert durch